la Défense Extérieure Contre l’Incendie

« Prévoir pour faire face »

L’incendie représente environ 10 % de l’activité des sapeurs pompiers en nombre d’interventions et a pour conséquence des dégâts importants sur le plan humain, matériel, financier et psychologique

Ainsi, 250 000 feux d’habitation sont déclarés chaque année aux compagnies d’assurances, soit un incendie toutes les deux minutes occasionnant 800 décès, 10 000 blessés dont 3 000 avec invalidité lourde, 5 025 euros de dégâts matériels en moyenne.

La lutte contre ce fléau calamiteux, remonte très loin dans notre passé. Au fil de l’évolution de l’urbanisation, deux principes s’illustrent :

  • La prévention : qui permet d’empêcher la naissance d’un foyer et d’en limiter sa propagation.
  • La prévision : qui permet de prévoir les moyens nécessaires de lutte adéquats si le sinistre se déclare.

Cette prévision est l’outil de tous ceux qui composent les maillons de la chaîne de secours : Maires, directeurs d’établissements, sapeurs-pompiers …
Dans le cadre du risque incendie, elle commence avec le moyen de lutte le plus universel : l’EAU.

La notion de « Défense Extérieure Contre l’Incendie – DECI » désigne les moyens hydrauliques d’extinction mobilisables pour maîtriser l’incendie et éviter la propagation aux constructions avoisinantes.

 

 

La défense extérieure contre l’incendie comprend :

  • Le dimensionnement des besoins hydrauliques.
  • La création et la réception de points d’eau.
  • Le contrôle et la gestion des ressources en eau (points d’eau).
  • L’information et le renseignement opérationnel.

Consultez le Règlement Départemental de Défense Extérieure Contre l’Incendie : RDDECI

Consultez l’arrêté du 09 Août 2017 portant approbation du règlement départemental DECI